C'est quel jour ?

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Recherche

Recommander

Hello,

Alors comme cette fonction n'est pas encore prevue sur ce site, mon livre d'or, et bien c'est mon adresse email ci-dessous, vous pouvez y deposer vos remarques, compliments, suggestions, critiques, avis, pensees, opinions, petit message sur mon site, son contenu, ses photos, ses articles......en un mot a vous la parole !

Vu que la fonction blog prive n'est plus possible....j'ai enleve mon adresse email...donc pour me laisser un mot ce sera sous forme de commentaire en bas de chaque article.

 

 

JAPON : Fetes & Traditions au Japon

Vendredi 17 juin 5 17 /06 /Juin 00:00

 

Photos nocturnes du fameux Théâtre du Kabuki (ouvert en 1889) à Ginza.

 

 

Pour tout savoir sur le Kabuki, jeter un œil sur ce site en anglais :

 

http://www.shochiku.co.jp/play/kabukiza/theater/

 

 

ou sur le site officiel en japonais :

 

http://www.kabuki-za.co.jp/

 

 

 

 

 

Par Dam's - Publié dans : JAPON : Fetes & Traditions au Japon
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 18 mai 3 18 /05 /Mai 00:00

 

Cet article s’est un peu fait attendre…En fait, j’avais commencé à rédiger quelques mots sur les Sakuras et Hanami car c’est quand même le moment de l’année qu’attendent tous les japonais….et puis faute de temps je n’ai pas réussi à finir l’article. Heureusement, Marie-Laure est arrivée avec un très beau récit…et ma gentiment donné l’autorisation de le publier. Donc Merci Marie-Laure pour ta contribution !!! Les photos, par contre, sont de moi ! Bonne lecture.

 

 

 

La fleur de cerisier est la fleur nationale du Japon, au même titre que le chrysanthème est la fleur impériale. La floraison des cerisiers est concomitante au début officiel du printemps, la nouvelle année scolaire et le début du nouvel exercice fiscal. Durant cette période, la très sérieuse Agence Météorologique délivre des annonces régulières sur l’avancée du front des cerisiers (sakura zensen), sitôt dévorées par des citadins préparant avec joie les toiles cirées, les sushis et les pacs de bière.

 

 

 

La tradition du Hanami

 

O-hanami signifie « aller voir les cerisiers en fleur ». Dans des temps plus anciens, le mot Hana (fleur ) désignait uniquement la fleur de prunier, puis son sens a progressivement dérivé vers la fleur de cerisier. O-hanami s’est établi tout d’abord comme une fête religieuse, célébrée à une date fixe. Il était alors d’usage de pratiquer une cérémonie, avant le début de la période de plantation, afin de déterminer si la récolte de la prochaine saison serait bonne (par comparaison avec le degré de floraison des cerisiers).

 

 

 

Cette tradition était réservée à la classe aristocratique, les nobles se plaisant à composer et réciter des poèmes, tout en admirant les fleurs de cerisiers pendant des journées entières. Au Moyen-âge, cette coutume s’étendit à la classe guerrière, du fait du caractère éphémère de la floraison du cerisier, s’accordant avec la morale bouddhique et le code d’honneur des samurais. Il est dit que le chef de Guerre Toyotomi Hideyoshi tint un grand banquet sous les cerisiers pour faire étalage de sa puissance. La tradition s’étendit aux gens du peuple sous l’Ere Genroku (1688-1704), et les champs de cerisiers en fleur devinrent progressivement des lieux de festivité entre familles et amis.

 

 

 

La tradition a perduré jusqu’à nos jours : qui parmi nous n’a pas vu ou même participé à ces pique-niques - en général bien arrosé - sous les cerisiers, de jour ou de nuit ? A Tokyo, les principaux lieux de hanami sont : le parc de Ueno, le Temple Yasukuni Jinja, le parc Shinjuku Gyoen, et le parc Inokashira (Ces parcs comptent chacun plus de 1000 cerisiers dans leur enceinte).

 

 

 

Le sakura, une fleur omniprésente dans le quotidien japonais

 

La représentation ou l’évocation de cette fleur emblématique se retrouve dans de nombreux éléments de la vie quotidienne japonaise, à commencer par les pièces de 100 yen. Car c’est bien une fleur de cerisier qui est gravée au verso. Le mot « Sakura » (cerisier) se retrouve également dans de nombreux noms de famille japonais, tels Sakurai, Sakurada ou Sakuraba, qui sont assez communs. N’oublions pas de citer l’enseigne Sakuraya (vente au détail d’appareils électroniques ou électroménagers), et les innombrables petites échoppes de quartier qui incluent le mot dans leur nom. Dans les écoles maternelles, les instituteurs utilisent un sceau où est gravée une fleur de Sakura pour reconnaître l’excellence du devoir rendu par l’élève (au milieu de la fleur il est en général écrit : «Yoku Dekimashita !» (Bravo, beau travail).

 

 

 

Le paysage de cerisiers en fleur est également un récurrent de l’esthétique des shojo mangas (mangas destinés à un public féminin). Enfin, l’une des plus vieilles chansons du folklore japonais célèbre la magnificence de ses fleurs aux délicats pétales blancs : son adaptation, signée par le jeune artiste japonais Naotaro Moriyama, a été l’un des plus gros succès des charts nippons de l’année 2003. Souvenez-vous, c’est cette mélodie dont le refrain vous trotte dans la tête, mais dont vous ne vous rappelez jamais des paroles :

 

 

 

Sakura sakura

ima sakihokoru

setsuna ni chiriyuku

sadame to shitte

saraba tomo yo

tabidachi no toki

kawaranai sono omoi wo

ima

 

« Cerisiers en fleur

Maintenant à l’apogée de leur floraison

S’éparpillent en volant

Je sais que c’est le sort

Adieu mon ami.

Le temps est venu d’abandonner ton voyage,

Avec ce sentiment inchangé.

Maintenant... »

 

Par Dam's et MLC - Publié dans : JAPON : Fetes & Traditions au Japon
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 14 mars 1 14 /03 /Mars 00:00

 

Aujourd’hui c’est White Day au japon. Ainsi 1 mois après la Saint-Valentin (où les filles offrent des chocolats aux garçons), c’est maintenant le jour où les garçons rendent la pièce et offrent un cadeau (pas forcement des chocolats) à l’élue de leur cœur.

 

Cette fête, qui n’est pas un jour férié, aurait été introduite dans les années 60, par un fabriquant de marshmallows. La couleur blanche du fameux bonbon, aurait donné son nom à ce jour.

 

Encore un beau coup marketing !

 

Par DAM'S - Publié dans : JAPON : Fetes & Traditions au Japon
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 3 mars 4 03 /03 /Mars 00:00

 

Et oui, aujourd’hui 3 mars, c’est la Fête des filles au Japon (ou fête des poupées : Hina Matsuri).

 

Il y a très longtemps, ce jour là, on offrait des poupées aux princesses de la cour impériale. Ces poupées, les préservaient des maladies, de la malchance et des mauvais sorts. Par la suite, cette habitude se généralisa à toutes les petites filles et c'est devenu une tradition.

 

Ce jour là donc, les familles où il y a une petite fille exposent sur un présentoir en escalier rouge des poupées vêtues d'habits traditionnels de la cour impériale (ou seulement l'Empereur et l'Impératrice).

 

 

Elles déposent en guise d'offrande des petits gâteaux de riz et d'autres mets devant ces figurines, ainsi que des fleurs de pêchers (arbre en fleur à cette periode qui annonce le printemps).

 

Les petites filles invitent ensuite leurs amies à venir regarder leur poupée, leur offrent du thé et des gâteaux. Elles revêtent à cette occasion des kimonos traditionnels.

 

Elles vont aussi avec leurs parents prier au sanctuaire shintoiste le plus proche. Les parents, quant à eux, prient pour la santé et le bonheur de leurs petites filles.

 

Par DAM'S - Publié dans : JAPON : Fetes & Traditions au Japon
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 22 février 2 22 /02 /Fév 00:00

 

Nous partîmes à 8 braver le froid, le vent et la pluie de ce samedi après-midi, décidés à célébrer le nouvel an chinois comme il se doit !

 

 

 

Apres finalement avoir réussi à rassembler tout le monde (max 2 personnes à la fois, malgré pourtant une organisation sans failles ! hum…hum…) ; nous nous retrouvâmes donc au ChinaTown de Yokohama (soit disant, la encore, un des plus importants au monde…).

 

 

 

Meme le poste de police, Koban, est dans le style !

 

 

Mais bon, avant tout, afin de fêter les retrouvailles et de remplir nos estomacs qui criaient famine (certains plus que d’autres, mais bon je ne veux viser personne), il nous fallait trouver un restaurant….chinois tant qu’à faire. Et effectivement, nous avions l’embarras du choix….Il m’a semblé que la quasi totalité des commerces de ces petites rues n’étaient que des restaurants….ou des magasins de denrées alimentaires (certaines très spéciales d’ailleurs...).

 

 

Ca me rappelle un film...

 

 

Nous nous décidâmes, somme toute assez rapidement (la faim justifie les moyens…), pour un de ces lieux, qui de toutes les façons se ressemblaient tous. De l’avis général, la nourriture fut dans l’ensemble bien moyenne. Ah si ! le Jasmin Tea était pas mal, ainsi que la table tournante qui nous a bien fait rire (ils ne nous faut pas grand chose) et les toilettes automatiques (Confère prochain article Tokyo insolite Episode 2….quel suspens).

 

 

Apres le repas, nous commençâmes à arpenter les rues afin de partir à la chasse aux lions. Rien ne nous fait peur !

 

 

 

Attention, minute culturelle :

La Danse du Lion est un des événements chinois traditionnels de la nouvelle année lunaire afin d’obtenir de la prospérité dans les affaires. Les danseurs de lion dansent ainsi dans les rues et rentrent dans les magasins pour obtenir une enveloppe contenant de l’argent.

 

Compte tenu du monde, de la pluie….voilà ce que nous avons pu voir…..

 

 

 

Sans commentaires.

 

 

Apres ces émotions fortes, nous eûmes le courage de nous rendre à l’embarcadère du Hikawa-Maru (merci Ludo), bateau mythique, aussi nommé The Queen of Pacific, transportant les passagers du Japon à Seattle de 1930 à 1960. Le seul navire de passager ayant résisté à la seconde guerre mondiale. C’est maintenant un musée avec un restaurant. C’était la deuxième minute culturelle ! oui je sais, c'est difficile mais tenez le coup, c'est bientot la fin...

 

 

 

Nous finîmes la journée par un bon café bien au chaud et un retour dans le train animé par quelques fous rires, sifflements, danse des canards et mini karaoke ! si si tout cela à la fois.

 

 

 

RDV l’an prochain pour de nouvelles célébrations chinoises !

 

Par DAM'S - Publié dans : JAPON : Fetes & Traditions au Japon
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Images aléatoires

  • 112_photos_canon_450_058.jpg
  • krakov13.jpg
  • 112_photos_canon_450_125.jpg
  • temple3.jpg
  • feuilles-rouges.jpg
  • poupees.jpg
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus